Homélie du 3 juillet 2022
Article mis en ligne le 3 juillet 2022
dernière modification le 1er octobre 2022

Homélie du 3 juillet

à l’occasion de la clôture de l’année pastorale

et de la consécration de nos paroisses au Saint-Cœur de Jésus et Marie

Chers frères et sœurs

Aujourd’hui, en cette clôture d’année pastorale, laissons raisonner en nos cœurs cette parole de l’Evangile : « Dans toute maison où vous entrerez, dites d’abord : « Paix à cette maison ». S’il y a là un ami de la paix, votre paix ira reposer sur lui ; sinon, elle reviendra sur vous. » (Lc 10,5-6)

C’est là une formidable annonce que nous avons à faire, que nous avons à vivre, que nous avons à dire : « Paix à cette maison ! »

Pas n’importe quelle paix ! Nous ne sommes pas des émissaires qui viennent pour fumer le calumet de la paix ! Nous sommes invités à répandre autour de nous la paix qui vient de Dieu. Cette paix qui vient de Dieu, c’est Jésus lui-même, lui que l’on appelle et que l’on prie comme étant le « Prince-de la Paix ».

Donc s’il on apporte la paix qui vient de Dieu autour de nous, c’est bien Jésus que l’on apportera au monde, Jésus dont « la croix est notre seule fierté » (Ga 6,14) comme le dit Saint Paul.

Oui, chers frères et sœurs, le monde a besoin de paix. Alors nous sentons au fond de nos cœurs que nos paroisses doivent chercher sans cesse à être ce havre de paix. Nous devons chercher sans cesse à entretenir cette paix entre nous. Nous devons sans cesse créer des manières de vivre en paroisse pour que chacun trouve sa place auprès de Jésus le Prince-de-la-Paix.

Notre évêque, Mgr Le Boulc’h, lors de la confirmation hier soir, nous rappelait cette invitation du pape François à faire de nos paroisses « un hôpital de campagne ». En effet, la paix qui vient de Dieu se donne ! Et elle offre la guérison du cœur ! D’ailleurs Jésus le dit aussi dans l’Evangile : « Guérissez les malades et dites-leur : « Le Règne de Dieu s’est approché de vous ». (Lc 10,12)

A la rentrée prochaine, nos paroisses de Saint-Lô et Agneaux devront travailler plus étroitement avec la paroisse Saint Jean-Eudes que les prêtres desserviront. Nous devrons également élargir notre vision pastorale à celle du doyenné en célébrant toutes les paroisses réunies, la fête Saint-Laud le 25 septembre prochain. Nous serons aussi invités à vivre des temps fraternels de formation et de prière le 2e jeudi de chaque mois.

Dans le cadre de l’itinéraire diocésain voulu par notre évêque, la paroisse Saint-Laud devient lieu manifeste eucharistique en établissant de plus en plus un lien nourricier avec les lieux évangéliques de proximité, paroisses de Canisy, Marigny, Pont-Hébert, Saint-Clair-sur-Elle, Agneaux et le Val-Saint-Jean, avec lesquelles nous vivrons 4 « dimanches en paroisse ». Nous y inviterons tous ceux qui se rapprochent de nos paroisses et demandent qu’on les accompagne : les enfants qui se préparent à la première communion et leurs parents, les enfants qui se préparent à la profession de foi et leurs parents, mais aussi de manière plus large tous les enfants du caté et des aumôneries et leurs parents, tous les mouvements de nos paroisses et leurs familles, tous les parents qui demandent le baptême pour leur enfant, tous les jeunes catéchumènes et confirmands, tous les adultes qui demandent le baptême, la première communion ou la confirmation, tous les couples qui se préparent au mariage, toutes les personnes qui viennent de vivre un deuil, toutes les personnes seules et isolées que nous pourrons inviter, etc…

Durant ces 4 dimanches entre autres, nous pourrons mettre en pratique cette page d’évangile que nous méditons aujourd’hui. Nous accueillerons chacun en lui disant : « Paix à cette maison ! » Nous essaierons de construire cet « hôpital de campagne » où chacun pourra venir se reposer dans la paix auprès de Jésus. Nous essaierons de proposer pour chacun un chemin de guérison intérieure, un chemin de rencontre avec Jésus le Prince-de-la-Paix.

Oh, oui, chers frères et sœurs, il y a de quoi faire ! Bien souvent, nous nous disons ou nous entendons dire l’Eglise est en crise ! L’Eglise est en déclin ! L’Eglise est à côté de la plaque ! Rejetons loin derrière nous ces pensées mortifères et retroussons nos manches, ne baissons pas les bras ! Bien au contraire, le monde nous attend, le monde nous espère, le monde nous appelle ! Le monde a besoin de paix ! Il a besoin de Jésus ! Il a besoin de notre témoignage !

« La moisson est abondante, mais les ouvriers sont peu nombreux. Prions donc le maître de la moisson d’envoyer des ouvriers pour sa moisson » Prions pour tous les membres de nos paroisses, prêtres, diacres, consacrés, laïcs, pour ne pas rester enfermés sur nous-mêmes, pour que nous soyons des ouvriers actifs qui cherchent la paix, pour que nous soyons des ouvriers selon le cœur de Dieu qui aident chacun à trouver une voie de guérison avec Jésus le Christ.

Pour entrer dans cette attitude, pour entrer dans ce projet, il nous faut avoir un cœur ouvert. Il faut que nous cherchions sans cesse à être comme Jésus le Prince-de-la-Paix. Il nous faut chercher sans cesse à l’imiter. C’est le sens de la consécration au Saint-Cœur de Jésus et Marie que nous allons vivre à l’envoi de cette célébration. Nous allons demander à Jésus d’avoir le même cœur que lui pour mieux apporter au monde la paix qui vient de Dieu. Et le cœur de la Vierge Marie, déjà uni à son Fils, sera aussi uni au nôtre afin qu’elle nous aide à aimer chacun de nos frères !

« Que la grâce de notre Seigneur Jésus-Christ soit avec votre esprit. Amen » (Ga 6,18)

Père Laurent Perrée
Curé des paroisses Agneaux-Saint-Lô



Dans la même rubrique

A RETENIR

le 1er décembre 2022
Horaires de cette semaine
le 1er décembre 2022
Annonces St Lô-Agneaux
le 30 novembre 2022
dimanche en famille
le 30 novembre 2022
Annonces Saint Jean Eudes
le 29 novembre 2022
PARTICIPATION VIE PAROISSIALE
le 12 novembre 2022
Messe de Doyenné
le 26 septembre 2022
Horaires du caté
le 15 septembre 2022
Saint jean eudes
le 12 septembre 2022
Inscriptions au caté
le 31 août 2022